Blattes: Astuces d'appâtage

Lutter contre les blattes à l’aide de préparations d’appât est devenu la norme pour les professionnels de la lutte antiparasitaire.

Lutter contre les blattes à l’aide de préparations d’appât est devenu la norme pour les professionnels de la lutte antiparasitaire. La mise au point de ces produits a offert au secteur de la lutte antiparasitaire des outils dont l’efficacité satisfait le marché tout en créant de la valeur pour les professionnels de la lutte antiparasitaire en changeant la culture de lutte structurelle contre les blattes. Peu de gens souhaitent retourner à l’époque du service de nuit, des équipes de nettoyage, des préparations compliquées et des exigences d’entretien. Grâce à la recherche qui permet d’en savoir plus sur l’aversion envers les appâts en gel et la résistance aux insecticides chez les blattes, on peut établir des pratiques fondamentales pour préserver l’efficacité des appâts et mettre de l’avant la valeur que les professionnels de la lutte antiparasitaire apportent aux clients. Ces pratiques sont les suivantes :

 

// CONNAÎTRE LES CIBLES Investissez dans l’apprentissage des notions fondamentales de la biologie et des comportements de l’espèce de blatte ciblée. La lutte contre les blattes germaniques est différente de la lutte contre les blattes américaines, car ces espèces ont des modes de vie distincts.

// NE PAS SURESTIMER LE POUVOIR D’ATTRACTION DES APPÂTS Les publicités vantent le pouvoir d’attraction des préparations d’appât. Toutefois, un appât n’a pas de pouvoir d’attraction s’il est placé en dehors de la limite sensorielle des cibles des professionnels de la lutte antiparasitaire. Il est important que les professionnels de la lutte antiparasitaire se souviennent des limites biologiques de leurs cibles.

// PLACER CORRECTEMENT LES APPÂTS Placez les appâts directement dans les endroits servant d’abris aux blattes ou le plus près possible d’eux. L’objectif est que les blattes ciblées trouvent les appâts avant qu’elles ne découvrent d’autres sources de nourriture concurrentes pendant qu’elles fourragent.

// TROUVER LES ENDROITS SERVANT D’ABRIS Faites une inspection rigoureuse, puis instaurez un programme de suivi et assurez-en la continuité. Les blattes se réfugient habituellement dans des microenvironnements qui sont sombres, humides et à proximité d’une source de nourriture. Utilisez des pièges de surveillance pour obtenir de l’information sur l’activité, les tendances en matière de croissance ou de déclin de la population et les indicateurs de nouvelles introductions ou d’une nouvelle activité. Placez suffisamment de pièges de surveillance et gardez-les en place ou remplacez-les au besoin. Employez les pièges de surveillance pour bien identifier les espèces.

// UTILISER UNE QUANTITÉ ADÉQUATE D’APPÂT Commencez par lire le mode d’emploi pour vous guider. Déterminez quelle est l’aire de la zone (p. ex, l’évier de la cuisine et les cabinets qui y sont rattachés) afin d’établir la quantité totale d’appât qui peut être placée dans l’aire. Placez la quantité minimale d’appât qui correspond à la taille de la population que vous avez déterminée lors de l’inspection et du compte des pièges. Soyez prêt à y retourner après une courte période (une semaine ou moins) pour éventuellement ajouter des appâts si la population est nombreuse, le site de traitement étant un élément essentiel de la stratégie de lutte globale, ou si le client se plaint d’une activité. S’il y a de vieux appâts séchés, enlevez-les si possible.

 

Blattes: Astuces d'appâtage  PDF